MaPrimeRénov’: Tout savoir sur cette aide financière pour la rénovation énergétique

La transition énergétique est au cœur des préoccupations actuelles, et le gouvernement français a mis en place plusieurs dispositifs pour encourager les ménages à réduire leur consommation d’énergie. L’un de ces dispositifs est la MaPrimeRénov’, une aide financière destinée à soutenir les travaux de rénovation énergétique des logements. Dans cet article, nous vous proposons un tour d’horizon complet de cette prime, ses conditions d’éligibilité, les démarches à suivre pour en bénéficier et les montants alloués.

Qu’est-ce que la MaPrimeRénov’ ?

La MaPrimeRénov’ est une aide financière créée par le gouvernement français en 2020 pour remplacer le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et les aides de l’Agence nationale de l’habitat (Anah). Elle vise à encourager et faciliter les travaux de rénovation énergétique des logements occupés par des ménages aux revenus modestes ou très modestes. Cette prime est versée sous forme de subventions, ce qui signifie qu’elle ne doit pas être remboursée.

Qui peut bénéficier de la MaPrimeRénov’ ?

Pour être éligible à la MaPrimeRénov’, il faut remplir plusieurs conditions : être propriétaire occupant ou bailleur d’un logement situé en France, achevé depuis plus de deux ans, et être considéré comme ayant des ressources modestes ou très modestes. Les plafonds de revenus pour bénéficier de cette aide sont définis par l’Anah et varient en fonction de la composition du ménage et du lieu d’habitation.

Il est également important de noter que les travaux de rénovation énergétique doivent être réalisés par des professionnels certifiés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) et répondre à des critères précis en termes d’économies d’énergie et de respect de l’environnement.

Quels sont les travaux éligibles ?

La MaPrimeRénov’ concerne un ensemble de travaux permettant d’améliorer la performance énergétique du logement. Parmi les travaux éligibles, on peut citer :

  • L’isolation des murs, toitures et planchers
  • Le remplacement des fenêtres simple vitrage par du double ou triple vitrage
  • L’installation ou le remplacement d’un système de chauffage ou d’eau chaude sanitaire performant (chaudières à condensation, pompes à chaleur, etc.)
  • L’installation d’équipements utilisant des énergies renouvelables (panneaux solaires photovoltaïques, chauffe-eau solaire, etc.)

Certains travaux dits “indissociablement liés” aux travaux principaux peuvent également être pris en charge dans certaines conditions, comme la dépose d’une cuve à fioul ou l’adaptation des réseaux électriques.

Comment obtenir la MaPrimeRénov’ ?

Pour bénéficier de la MaPrimeRénov’, il est nécessaire de suivre plusieurs étapes :

  1. Vérifier son éligibilité en se rendant sur le site officiel dédié (maprimerenov.gouv.fr)
  2. Faire réaliser un devis par un professionnel RGE pour les travaux envisagés
  3. Déposer une demande d’aide en ligne sur le site officiel, en fournissant les documents nécessaires (devis, justificatifs de revenus, etc.)
  4. Attendre l’accord de l’Anah avant de commencer les travaux
  5. Faire réaliser les travaux par le professionnel RGE choisi
  6. Envoyer les factures et attestations de fin de travaux à l’Anah pour percevoir l’aide

L’aide est versée après la réalisation des travaux et la transmission des justificatifs à l’Anah. Le délai de versement peut varier, mais il est généralement compris entre 3 et 6 mois.

Quels sont les montants alloués ?

Le montant de la MaPrimeRénov’ dépend des revenus du ménage et du type de travaux réalisés. Il est calculé en fonction du coût des travaux hors taxes et selon un barème précis, qui tient compte également de la performance énergétique obtenue grâce aux travaux. Les montants peuvent varier de quelques centaines à plusieurs milliers d’euros.

Il est possible de cumuler la MaPrimeRénov’ avec d’autres aides financières, comme les aides locales, l’éco-prêt à taux zéro ou les aides des fournisseurs d’énergie. Toutefois, le montant total des aides ne doit pas dépasser 90% du coût total des travaux.

Un dispositif plébiscité par les ménages français

Depuis sa création en 2020, la MaPrimeRénov’ a rencontré un succès important auprès des ménages français. Selon le ministère de la Transition écologique, plus de 185 000 demandes ont été déposées en 2020 et près de 290 000 demandes sont attendues pour l’année 2021. Ce dispositif constitue donc un levier essentiel pour soutenir la rénovation énergétique des logements et contribuer à l’atteinte des objectifs climatiques fixés par la France.