Nos conseils avant d’acheter une maison

Avant d’acheter ce que vous pensez être la maison de vos rêves, réfléchissez à vos projets à long terme. Le prix d’achat n’est qu’un élément de la propriété d’une maison, assurez-vous de tenir compte de tous les éléments associés à votre nouvelle maison potentielle. Afin de vous assurer d’obtenir la maison parfaite au bon prix, suivez les quatre conseils ci-dessous.

Les priorités

Avant de commencer votre recherche, sachez qu’il y a deux maisons qui se rivalisent pour votre intérêt, celle qui répond à vos besoins et celle qui répond à vos rêves et à vos désirs. Dans un monde parfait, vous trouverez une maison qui rencontre les deux, mais en réalité, vous devrez faire le choix. Lorsque vous entamez la recherche d’une maison, vous trouverez des maisons dont vous tomberez amoureux pour différentes raisons. Répartissez-les en deux groupes, les besoins et les désirs, puis établissez la liste par ordre de priorité. De quoi avez-vous absolument besoin dans votre maison et de quoi pouvez-vous vous passer ?

La patience

Il est dur de faire preuve d’autodiscipline lorsqu’on cherche à acheter une maison. Bien que la situation de chacun soit différente, il est souvent avantageux d’acheter une nouvelle maison pendant les saisons basses de l’année. Il y a généralement moins de concurrence et une offre accrue de maisons sur le marché. L’achat d’une maison est une décision importante, alors prenez votre temps et ne précipitez pas l’un de vos plus gros achats dans votre vie. Les acheteurs qui se précipitent pour acheter une maison sont plus susceptibles de faire des erreurs coûteuses.

L’engagement d’un agent hautement expérimenté

Un agent bien expérimenté aura les connaissances et l’expérience d’aider les acheteurs. Ils auront à votre disposition une équipe de professionnels auxquels ils ont fait appel à maintes reprises (prêteurs, inspecteurs en bâtiment, déménageurs). Ils seront en mesure de vous fournir une analyse comparative du marché qui vous aidera pour établir la valeur de la maison que vous désirez et vous aidera à créer la meilleure offre pour vous. Une meilleure alternative est de signer un contrat d’achat de trente jours avec l’accord que vous pouvez prolonger si l’agent ne vous a pas trouvé la maison parfaite, mais fait un bon service.

L’emplacement

L’emplacement d’une maison est un enjeu de taille et l’un des principaux facteurs de la stabilité des prix et de la croissance. L’achat d’une mauvaise maison dans un bon quartier sera toujours plus performant que la meilleure maison dans un mauvais quartier. Ne compromettez pas sur place, cela n’en vaut pas la peine. Les bons conseils concernant l’emplacement sont de vérifier :

  • Si la maison est dans un bon district pour mieux conserver sa valeur
  • Les taux de criminalité
  • La circulation et les bruits
  • Si la maison se trouve dans une zone inondable
  • Si la maison n’est pas trop loin des épiceries ou à d’autres magasins

Comment bien vendre son bien immobilier ?

Comme un achat immobilier, une vente de bien immobilier doit être bien préparée. Effectivement, aucun détail ne doit être pris à la légère pour trouver des acheteurs potentiels et pour conclure la vente du bien en un temps record. Ainsi, pour mener à bien la vente d’un bien immobilier, un temps de préparation s’impose. Il vous faudra également adopter les bonnes stratégies pour mieux vendre votre bien immobilier.

Soigner la finition du bien à vendre

Pour vendre une maison ou un appartement facilement, la première impression est très importante. Vous devez donc soigner la finition de votre immeuble, que ce soit l’intérieur ou l’extérieur. Cette stratégie est valable que votre immeuble soit neuf ou non. Effectivement, la première impression ajoute de la valeur à votre maison ou votre appartement. Accordez donc de l’importance à tous les détails :

–          Les revêtements de sols

–          Les peintures aux murs

–          Les éléments de conforts

–          Les équipements de salle de bain

–          Les décorations diverses, etc.

Proposer le bien à un prix intéressant

Quand ils sont à la recherche d’une maison ou un appartement à acheter, leur premier critère de choix est le prix de la maison. S’il ne correspond pas à leur budget, ou au moins s’il ne s’en rapproche pas, ils ne perdront pas leur temps pour faire une visite des lieux. Ainsi, si vous voulez vendre rapidement, proposez votre maison ou votre appartement à un prix intéressant, ou au moins à son juste prix. La seule erreur à éviter est de proposer votre bien à un prix trop élevé. Pour ne pas vous tromper sur le prix, vous pouvez envisager d’engager un professionnel de l’immobilier pour estimer votre bien.

Réviser toutes les propositions et savoir négocier

Pour bien vendre votre maison ou votre appartement, vous devez être très attentifs aux offres. Effectivement, les gens ont tendance à débattre sur le prix, même si celui-ci est assez raisonnable. Ne vous pressez pas de refuser les offres. Prenez plutôt le temps de réviser toutes les propositions, il se peut que certaines puissent vous intéresser. N’ayez pas non plus peur de négocier en cas de besoin. Si des visiteurs se permettent de négocier le prix de votre bien, avancez des arguments pour faire monter le prix qu’il propose.

Confier le bien à une agence efficace

Pour bien vendre son bien immobilier, il est essentiel de recourir à des moyens professionnels. Nul n’a dit que le bouche-à-oreille était mal. Cependant, il faut reconnaître que les agences immobilières sont bien plus efficaces. Il est donc conseillé de se tourner vers une agence pour vendre votre maison. Il ne faut toutefois pas se fier à n’importe quelle agence. Optez pour le plus efficace de votre ville pour un travail rapide et de qualité.

Quels travaux immobiliers réalisés pour mieux vendre sa propriété ?

Donner un coup de neuf à votre logement avant de le vendre permet d’attirer des nombreux acheteurs. Vous pouvez vendre rapidement votre propriété en faisant quelques travaux de rénovation. Le propriétaire peut moderniser sa propriété et aménager chaque pièce pour la rendre plus pratique et fonctionnelle. Repeindre les murs, changer les vitres des portes et fenêtres, changer la toiture, faire un ravalement de façade est parmi les travaux que l’on peut réaliser avant de vendre la propriété.

Les travaux à réaliser avant de vendre la maison

Avant de vendre une maison, faire quelques travaux permet de rafraîchir votre propriété et d’améliorer son apparence. Les travaux de rénovation augmentent aussi la valeur de votre logement. Vous pouvez entamer les travaux suivants avant de vendre votre maison :

  • Donner un coup de peinture à votre intérieur serait exactement indispensable. Le but est de donner aux visiteurs une sensation de logement en excellent état. La cuisine et la douche sont des pièces que l’on utilise tous les jours. Pour produire une belle apparence dans ces pièces, il est possible de les repeindre dans des couleurs neutres (blanc, beige, etc.) et de remplacer les pièces endommagées.
  • Il y a aussi des travaux qui assurent la sécurité et le confort des occupants : électricité, isolation thermique et phonique, chauffage, plomberie, égouts, etc. Ces travaux sont nécessaires surtout pour le logement très ancien. Une mauvaise isolation ou une installation électrique défectueuse peut ralentir le processus de vente ou réduire la valeur de la propriété. Ainsi, une mauvaise isolation phonique ou thermique peut faire baisser le prix de vente de la maison de 10 à 15%. En fait, les diagnostics de performance énergétique (EPD) sont des critères essentiels pour les acheteurs. L’isolation du grenier ou du plafond et l’installation d’une nouvelle chaudière sont aussi des travaux que vous pouvez effectuer.

Réaliser une meilleure vente avec les travaux de rénovation

Afin de plaire au plus grand nombre des acheteurs et augmenter votre chance de vendre votre propriété rapidement, vous pouvez apporter un petit coup de jeune à votre logement. Vous pouvez faire quelques rénovations et investir dans les travaux de rénovation. Quel que soit votre budget, vous pouvez opter pour les travaux de rajeunissement et de rénovation. Avant de mettre sa propriété sur le marché immobilier, vous pouvez faire le tour de votre maison et de s’assurer qu’il est assez en bon état pour être vendue au meilleur prix et afin d’avoir la plus-value. N’hésitez pas aussi d’apporter un coup de neuf virtuel afin de séduire les acheteurs qui utilisent Internet pour trouver une maison à acheter. Les spécialistes en modélisation 3D peuvent vous aider à relooker et redonner à un vieil appartement plus de charme et une apparence rafraichissante pour attirer les acheteurs immobiliers quand votre appartement est publié en ligne.

Acheter un bien immobilier : Conseils pour réussir son achat

L’achat immobilier constitue un gros investissement. L’achat d’une propriété représente un rêve et une décision importante. Il est alors vivement recommandé de bien étudier votre projet avant de décider de faire une acquisition immobilière. Quel que soit le type d’achat immobilier que vous voulez faire : une maison ancienne ou neuve. Vous devriez étudier certains points comme définir sa zone géographique de l’emplacement de la propriété à acheter, son budget, connaître les nouvelles règles d’achat immobilier. Voici nos meilleurs conseils pour réussir l’achat d’un immobilier.

Fixer votre budget

La première étape dans le choix d’une maison ou d’un appartement est de fixer un budget. Il est plus facile de présélectionner une maison en définissant préalablement votre budget. Comparez le prix de la propriété en question avec ceux qui l’entourent pour vous faire une idée si le constructeur vous propose un véritable devis. Il existe de nombreuses façons d’obtenir un comparatif des propriétés à vendre dans la zone que vous recherchez. L’achat d’une maison peut être un processus complexe. Par conséquent, lorsque vous achetez une maison pour la première fois, il est important de savoir comment établir un budget et quelle aide vous pouvez recevoir.

Connaître le coût réel d’achat et bien gérer vos emprunts immobiliers

L’achat d’une maison ne consiste pas seulement à payer votre crédit immobilier, vous devriez encore payer d’autres frais. Il est important de penser à tous les autres coûts, afin que vous puissiez ajuster votre budget en conséquence. Pensez à prendre en compte les frais hypothécaire, les frais d’évaluation et juridiques, les droits de timbre et les frais de transfert de la propriété et les frais de clôture. Si vous pensez opter pour un crédit immobilier pour l’achat de votre propriété, il faut se méfier des taux d’intérêt élevés en considérant certains points :

  • Le coût d’emprunt d’argent pourrait être relativement bon marché en ce moment, mais le taux d’intérêt sur un immeuble de placement sera plus élevé que les taux d’intérêt traditionnels.
  • N’oubliez pas que vous avez besoin d’un taux d’intérêt peu élevé qui n’affectera pas trop vos bénéfices mensuels si vous pensez mettre en location votre propriété.

Négocier le prix de la propriété

On ne peut pas nier que les prix de logement sont très élevés. Afin d’obtenir le meilleur prix, le sens de négociation est très important. L’agent immobilier travaille pour le vendeur. Prenez tout ce qu’ils disent avec une pincée de sel. Ne révélez pas votre budget total au vendeur. Si vous révélez le maximum que vous pourriez dépenser, l’agent peut conseiller au vendeur de proposer une offre plus élevée. Gardez votre enthousiasme pour vous. Si vous montrez trop d’excitation, l’agent pourrait transmettre cette impression au vendeur, qui pourrait attendre une meilleure offre. Si vous pensez que la propriété a des problèmes structurels, vous feriez mieux de négocier après qu’une enquête le révèle. C’est une stratégie courante de demander aux vendeurs de couvrir le coût des réparations suggérées. Ne vous précipitez pas dans une décision. Vous pourriez être poussé à faire une offre supplémentaire, mais cela est souvent basé sur de fausses informations. Vous devez être à l’aise avec votre décision.

Achat d’entrepôt : tout ce qu’il faut savoir !

Quand, où et comment acheter un entrepôt dans lequel vous pourrez développer vos activités ? Cette question tracasse souvent de nombreux chefs d’entreprise. Voici des pistes de solutions.

Notez vos besoins

Avant de commencer à chercher un entrepôt, vous devez noter ce qui est important pour vous.

  • De quelle superficie avez-vous besoin ? Cette dernière se détermine en tenant compte du nombre d’employés et de véhicules devant se déplacer dans vos locaux.
  • Souhaitez-vous être proche ou éloigné d’une ville ? D’une gare ? Certains secteurs d’activité imposent de pouvoir livrer rapidement aux clients et il est capital d’avoir une route à proximité.
  • Allez-vous travailler plus dans la journée ou jour et nuit. Cet aspect doit être pris en compte, car cela va impliquer des frais de transport supplémentaires pour vos employés. En tant qu’employeur, vous pourriez être obligé de compenser tout ou partie de ces frais.

Contactez un professionnel de l’immobilier à usage commercial

Pour la vente d’entrepôts à Rennes vous trouverez plus d’une dizaine de prestataires. Avec les caractéristiques techniques notées précédemment, vous pourrez rapidement trouver les entrepôts pouvant vous intéresser en parcourant le catalogue des biens libres et disponibles.

Une autre option est de saisir l’opportunité lorsqu’elle se présente. Mandatez votre avocat pour effectuer un achat dans la liste des biens mis en vente par les tribunaux de la région où vous souhaitez installer votre entreprise.

Quels types d’entrepôts sont sur le marché ?

Une agence ou un particulier proposera toujours au moins trois types d’entrepôts : 

  • L’entrepôt logistique, permet de stocker généralement sur des palettes de nombreux types de produits. Il est aussi possible de les emballer, de réceptionner des cargaisons, de contrôler ces marchandises. Cette catégorie comprend trois classes.
  • L’entrepôt frigorifique, indispensable pour les activités traitent des denrées périssables.
  • L’entrepôt de messagerie, surtout utilisé pour la distribution. Il est le plus souvent doté de sas de chargement sur toute sa longueur. Ce type d’entrepôt doit impérativement disposer de trois aires pouvant accueillir des produits ayant respectivement une faible, une moyenne et une grande rotation.

Les étapes d’achat d’un immobilier (maison, appartement…)

L’achat d’un immobilier est un gros investissement, c’est pour cela qu’il faudra bien suivre les différentes étapes pour ne pas perdre de l’argent et pour avoir la maison de ces rêves.

Étape 1 : Les recherches

Après avoir établi et évalué vos critères par rapport à vos budgets pour l’achat d’une maison ou d’un appartement, il est temps de passer à la recherche de l’immobilier. Dans ce cas-là, il est nécessaire de faire appel à un professionnel, c’est-à-dire l’intervention d’un agent immobilier. Ce dernier prendra en charge de tous les recherches, s’occupe des documents administratifs et assure la transaction.

 Étape 2 : Les offres d’achat

Après les différentes visites que vous avez réalisées, enfin vous avez trouvé un immobilier qui correspond à vos attentes qualité-prix. À ce moment-là, vous avez décidé de procéder à une offre d’achat. Une offre d’achat est un compromis entre l’acheteur et le vendeur. Après avoir accepté l’offre d’achat de l’acheteur, le vendeur est obligé de bloquer la maison. Pour confirmer l’offre, elle devra être signée par un notaire. Les deux parties pourront prendre chacune un notaire de son choix ou choisir le même notaire.

Étape 3 : L’avant-contrat

L’achat d’un immobilier est un acte important. Avant de signer l’acte de vente, il est recommandé de passer à l’avant-contrat : la promesse de vente ou le compromis de vente.

·      Qu’en est-il de la promesse de vente ?

La promesse de vente ou un engagement unilatéral du vendeur est un contrat qui ne concerne que le vendeur lui seul. C’est un avant-contrat qui promette à l’acquéreur que l’immobilier ne sera pas vendu à d’autres personnes. Mais avant de procéder à la promesse de vente, il est nécessaire de fixer un délai de contrat. Et au cours de l’application de cet engagement, l’acquéreur devra verser environ 10% du prix de l’immobilier au vendeur : c’est l’indemnité d’immobilisation.

·      Le compromis de vente

C’est un engagement lourd qui oblige le vendeur et l’acquéreur d’effectuer la vente et de signer chez le notaire l’acte authentique. Si une partie ne se présente pas au moment de la signature, l’autre pourra le poursuivre en justice.

Étape 4 : Après l’avant-contrat

Entre l’avant-contrat et le jour de la signature de l’acte de vente authentique, il reste environ 3 mois. Dans ces 3 mois, il y a un délai de rétractation, le délai d’obtention d’un prêt et l’acceptation de l’offre de prêt. Ce sont des demandes faites par l’acquéreur.

Étape 5 : L’acte de vente

Le jour de la signature de l’acte authentique, le vendeur et l’acheteur se rendront chez le notaire et après les signatures, le vendeur remettra les clefs à l’acheteur et celui-ci en contrepartie procède au paiement complet du prix de vente de l’immobilier.

Vendre efficacement et rapidement son bien immobilier

Pour créer un coup de cœur auprès des potentiels acheteurs et arriver à vendre rapidement votre bien immobilier, il faut l’estimer au juste prix et mettre en avant autant que possible ses atouts.

Réaliser à temps les diagnostics techniques de votre logement

Vendre implique des obligations. En tant que vendeur, vous devez donc fournir un certain nombre de documents incluant un dossier de diagnostics techniques. Aussi bien dans la vente d’un appartement ou d’une maison, la réalisation des diagnostics est toujours obligatoire. La liste dépend tout de même du type de bien à vendre (ancien ou neuf). Souvent, les diagnostics immobiliers suivants sont obligatoires pour tout propriétaire d’un bien immobilier souhaitant vendre :

  • La performance énergétique.
  • Le risque d’exposition au plomb.
  • La présence de termites.
  • L’état d’amiante.
  • La pollution des sols.
  • L’état des servitudes « risques » et d’information sur les sols (ESRIS).
  • L’état de l’installation intérieure de gaz et d’électricité.

Mettre votre logement en valeur

La visite a pour objectif de susciter le coup de cœur et convaincre le visiteur à acheter votre bien. Pour atteindre cet objectif, il n’y a pas de magie, il faut mettre votre bien en valeur. La première chose à faire est d’aérer les pièces et les espaces en enlevant les meubles et les objets encombrants. Mettre en valeur un logement s’agit aussi de le rendre neutre le plus possible afin de permettre aux visiteurs de se projeter. Pour ce faire, les objets et les photos trop personnels sont à exclure, et rendez la décoration la plus neutre possible, pour cela, n’hésiter surtout pas à repeindre les murs en blanc. En passant réparer et remplacer ce qui peut l’être. Au final, l’idée est de donner l’impression aux futurs acheteurs qu’ils n’auront plus qu’à poser leurs valises.

Choisir une agence de proximité qui connaît bien le quartier

Passer par une agence immobilière présente de nombreux avantages en matière de vente immobilière. Toutefois, pour gagner plus de visibilité, vous devez confier la vente de votre logement à une agence de renom et qui connaît bien le quartier. Plus votre agence sera performante, plus vous allez vendre rapidement votre logement sans pour autant faire de grands efforts. Une agence de quartier, située à proximité saura négocier efficacement à votre place auprès des futurs acheteurs. Etant un professionnel, il avancera mieux que vous les points forts de votre maison et évoquera de manière objective ses points faibles. En faisant appel à une agence immobilière, vous saurez également fixer le prix de vente réaliste de votre bien en tenant en compte le cours sur le marché local.

Formaliser la vente de votre bien immobilier

Vous avez votre acheteur et vous allez donc formaliser la vente de votre logement par la signature de l’un de ces documents avant la signature du contrat de vente final :

  • Une promesse unilatérale de vente engageant uniquement le vendeur.
  • Une promesse unilatérale d’achat n’engageant que l’acheteur.
  • Un compromis de vente qui engage les deux parties.

Le Prêt Action Logement : conditions et caractéristiques

Il est également connu sous le nom de prêt 1% logement. Il permet aux salariés de bénéficier un taux avantageux d’un crédit afin de financer l’acquisition d’un logement ou de réaliser des travaux dans leur résidence principale. Ce prêt est financé par la participation des entreprises privées à hauteur de 0,45% de leur masse salariale auprès des organismes collecteurs.

Conditions pour en bénéficier

Que ce soit pour un achat, une construction ou des travaux, ce type de prêt est réservé aux salariés ou aux préretraités des entreprises du secteur privé, non agricole, qui comportent au moins dix salariés. Chaque salarié peut donc en bénéficier indépendamment de son contrat de travail ou de son ancienneté. Notons qu’il n’a rien avoir avec le contrat et il est maintenu même si le salarié quittait son entreprise. Par contre, il est obligatoire d’avoir l’accord de l’employeur pour l’obtenir. Dans le cas où plusieurs salariés demandent de souscrire à cet emprunt immobilier action logement, l’employeur doit définir un ordre de priorité selon leur salaire, le projet de chaque demandeur ou de leur situation familiale. Les prêts sont attribués prioritairement aux salariés en situation de mobilité professionnelle, acquérant un logement dans le cadre de la vente, ou devant faire face à une situation d’handicap au sein du ménage.

Projets ouvrant le droit à ce prêt

Le prêt Action Logement peut être sollicité, si le logement est destiné pour une résidence principale, plus de huit mois d’occupation par mois. Et il doit être acquis sur le territoire métropolitain ou dans un département d’outre-mer. Après tout cela, nous allons voir les différents projets permettant d’obtenir ce type de prêt :

  • L’acquisition d’un logement ancien sous condition que le bien immobilier a plus de 15 ans, son diagnostic de performance énergétique soit au moins à la classe D.
  • La réalisation de travaux dans le but d’améliorer les performances énergétiques du logement ou l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite.
  • Les travaux de mise aux normes d’habitabilité : salubrité, sécurité, et autres.
  • La construction ou achat d’un logement neuf
  • L’achat d’un terrain nu qui est destiné à construire un logement dans les quatre ans.

Caractéristiques de ce prêt

Étant intégré dans le montant de votre apport personnel, il ne peut pas être votre financement principal. Vous devez l’accompagner d’un autre crédit immobilier pour garantir la totalité du paiement de votre projet. C’est donc un prêt complémentaire. Son taux d’intérêt est de 1% dont vous devez ajouter le coût de votre assurance de prêt immobilier. La durée de remboursement peut aller jusqu’à 20 ans. Et en ce qui concerne le montant, il ne doit pas dépasser les 30% du financement du projet. Son montant est plafonné selon votre secteur géographique : pour la zone A, il est de 15 000 à 25 000 euros, pour la zone B1 entre 15 000 à 20 000 euros, la zone B2 entre 7 000 à 15 000 euros et pour la zone C de 7 000 à 10 000 euros. Une majoration de 50% peut être appliquée pour le projet d’accessibilité aux personnes handicapées.

Achat immobilier : bien choisir sa maison ou son appartement

Un projet d’achat immobilier est d’une grande importance et demande une grande vigilance. L’accompagnement d’un professionnel est donc fortement conseillé.

Lister vos besoins et vos souhaits

Quand on achète un bien immobilier, même s’il faut être réactif, inutile de se précipiter, car un tel projet demande du temps et de la réflexion. Pour trouver le meilleur bien il faudra tenir compte de vos souhaits et surtout de vos besoins. Les critères indispensables sont :

  • Le type de bien : maison ou appartement.
  • L’état du bien : ancien ou neuf.
  • Le nombre et la disposition des pièces.
  • La situation géographique.

Envisager l’avenir

Pour déterminer quel type de bien vous allez rechercher, il est indispensable de se projeter dans 5 ou 10 ans. Sénior, aurez-vous besoin d’un appartement avec ascenseurs dans quelques années ou d’une maison de plain-pied ? Réalisez-vous un investissement locatif ? Pensez-vous récupérer le bien pour vous-même ou pour vos enfants dans quelques années ? Jeune couple, projetez-vous d’avoir des enfants ? Si oui, combien ? Seul, envisagez-vous de vous mettre en couple et de fonder une famille. Toutes ces questions méritent des réponses afin de cadrer votre projet, car en achetant un bien immobilier, le prêt que vous allez contracter peut s’étaler sur une durée de 20 ans voire même plus. Il s’agit donc d’un engagement pour l’avenir et le projet mérite d’être étudié jusqu’au moindre détail.

Étudier

  • Les critères de choix de l’appartement :

Pour faire les tris dans les annonces, partez-vous à partir des résultats des deux premières étapes. Regardez ensuite la surface en loi Carrez, c’est-à-dire incluant uniquement la surface au sol atteignant 1,80 mètre de hauteur. Notez qu’un bien avec des travaux vous reviendra moins cher au final si vous allez faire vous-même les travaux. Il est donc nécessaire de déterminer si vous pouvez effectuer vous-même les travaux ou s’il faudra faire appel à un professionnel. Si vous optez pour un appartement, la présence d’un ascenseur compte beaucoup. En effet, si vous achetez dans l’optique de lâcher l’appartement dans l’avenir, pensez toujours à la revente. Un appartement au sixième étage sans ascenseur ne vous pose peut-être aucun problème, mais sera-t-il aussi le cas pour vos futurs acheteurs ? Concernant la vue, regardez bien celle pour le séjour et celle pour les chambres, car vous allez y demeurer des années. L’exposition est également importante tout comme l’absence ou la distance du vis-à-vis.

  • Les critères de choix du quartier :

L’environnement du bien a également une grande importance dans le choix d’une maison ou d’un appartement. Il faudra donc vérifier :

  • La facilité d’accès en voiture (proche du périphérique ou de grandes artères, bouchons, marchés).
  • La proximité des transports en commun (train, lignes de métro, lignes de bus régulières).
  • La présence d’activités ou de commerces bruyants (bar, pizzeria, marché).
  • Les commerces (boulangerie, boucherie, supermarché).
  • La proximité d’une école si vous avez des enfants ou si vous prévoyez d’en produire dans quelques années.
  • L’agrément (arbres, parcs, trottoirs larges).

L’art de visiter un appartement ou une maison

La visite repose avant tout sur l’évaluation de l’environnement incluant les deux critères cités ci-dessus. Pensez également à la présence d’un garage ou la possibilité de parking dans le cas échéant. Calculez également le temps que vous allez mettre pour aller de la maison à votre travail. Pour avoir des renseignements sur les éventuels projets d’urbanisme, rapprochez-vous de la mairie.

Même si l’aspect général du logement vous plaît, chaque détail et chaque recoin sont à vérifier avec soin. Ne laissez rien au hasard et faites-vous accompagner par un professionnel pour la contre-visite. Pour un appartement, regardez également les parties communes et renseignez-vous sur les éventuels travaux de ravalement de façade ou de réfection de toiture.