L’investissement immobilier est l’un des investissements les plus sûrs que jamais. Mais il nécessite souvent des expériences et de savoir-faire pour pouvoir tirer le meilleur, au maximum. Parfois, des meilleures occasions se manifestent, telles que l’utilisation de l’effet d’entraînement. Les investisseurs chevronnés l’utilisent souvent pour épaissir leurs portefeuilles d’investissement.

Alors, quel est l’effet d’entraînement ?

La tendance la plus connue qui se produit sur les marchés immobiliers chauds est l’effet d’entraînement. La demande des acheteurs et la croissance du capital s’en répercutent d’une banlieue à l’autre. En d’autres termes, il arrive que les prix augmentent au-delà de la portée des acheteurs dans la banlieue de leur choix. Cependant, ils ont tendance à rechercher la meilleure chose qui soit dans leur budget, dans les banlieues voisines et moins chères. Ensuite, de plus en plus d’acheteurs commencent à acheter dans ces banlieues voisines. Les prix de l’immobilier commencent alors à augmenter.

Dans quels domaines l’effet d’entraînement a-t-il tendance à se produire ?

Cet effet d’entraînement de la croissance du capital se déplace des banlieues intérieures vers l’extérieur. Il peut même aller jusqu’au long ou loin du littoral. Pour les investisseurs malins, l’astuce consiste à choisir ces banlieues avant que l’effet d’entraînement de la croissance des prix ne se fasse sentir. Cela se passe également avant que la tendance ne soit trop bien établie. Cela semble facile, mais il nécessite un bon timing et beaucoup de recherche. Il est beaucoup plus facile d’identifier quand et où l’effet d’entraînement s’est produit, plutôt que quand il va se produire.

Comment identifier l’effet d’entraînement ?

Pour identifier l’effet d’entraînement, mesurer la valeur des propriétés en se basant sur les prix médians entre les banlieues voisines. S’il y a une variation de plus de 10 %, il y aura de fortes chances que la banlieue voisine joue le jeu du rattrapage. Vous pouvez également consulter les profils des banlieues pour mieux connaître leurs différents atouts. Suivez également de près l’évolution des prix médians. Au début d’un cycle immobilier, les banlieues intérieures seront les premières à montrer des signes de croissance. Ils se répercuteront ensuite vers l’extérieur. Une fois que le cycle est enclenché, recherchez des propriétés dans votre budget, aussi proches des zones de croissance.

Qu’en est-il de la continuité de l’effet d’entraînement ?

Il n’est pas certain que cela se produit toujours. La croissance ne se déplace pas indéfiniment vers l’extérieur. Il existe quelques facteurs qui peuvent empêcher la croissance de se propager plus loin :

  • Un changement dans le marché immobilier général. Pensez à la hausse des taux d’intérêt, à l’accessibilité financière et à la confiance du marché. Tous ces éléments ont une incidence sur la longueur et l’ampleur du cycle de la propriété.
  • Des facteurs géographiques. Les premiers obstacles géographiques sont les routes principales ou les autoroutes, dont certaines ont une sorte d’effet psychologique.
L’utilisation de l’effet d’entraînement pour votre prochain investissement immobilier

Vous pourrez aussi aimer