Il est difficile de juger à quel moment précis les choses se sont compliquées avec votre gestionnaire immobilier. Et il est encore plus difficile de savoir quand il est temps d’y mettre fin. Mais si vous êtes maltraité, il existe quelques signaux d’alarme qui devraient vous alerter. Examinons les signes indiquant que vous devez changer de gestionnaire immobilier.

Le manque de communication

Le manque de communication est un cas courant. Êtes-vous fréquemment détourné vers votre assistant de gestion immobilière ? Ou pire, vous arrive-t-il fréquemment de laisser une série de messages qui ne sont jamais retournés ? La plupart des investisseurs aiment les différents niveaux de communication. Mais personne n’aime un gestionnaire immobilier qui est complètement incommunicable. Il arrive que vous ne parveniez pas à joindre votre gestionnaire immobilier lorsque vous en avez besoin. C’est généralement un signe qu’il n’est peut-être pas fait pour vous. Personne n’aime se sentir harcelé. Dans ce cas, il est temps pour vous remplacer votre gestionnaire immobilière.

Le non-respect des délais du travail

Devriez-vous poursuivre votre gestionnaire immobilier pour obtenir des rapports d’inspection et des informations sur les biens ? La gestion professionnelle d’un bien immobilier implique des délais de préavis stricts. Il se peut que votre gestionnaire ne puisse même pas vous envoyer son rapport mensuel à temps. L’entretien des biens immobiliers en est un bon exemple. Votre gestionnaire immobilier pourrait ne pas prendre également le temps d’évaluer les demandes d’entretien des locataires. Il pourrait n’en pas répondre à temps, ou être négligent dans ses fonctions. Cependant, vous pouvez être confronté à des milliers d’euros de frais de réparation.

Le manque de suivi

Votre gestionnaire immobilier pourrait ne faire que parler, mais ne vous fournit pas de réponse ou de suite. C’est un signe majeur de manque de professionnalisme, et dans certains cas, de pure paresse. Nous vous montrons quelques exemples d’absence de suivi de la part de certains gestionnaires immobiliers :

  • Les réparations ne sont pas effectuées à temps et de manière ordonnée
  • Les plaintes des locataires ne sont pas traitées
  • Un manque de sérosité sur les inspections régulières de la propriété

Si votre gestionnaire immobilier n’assure pas un suivi régulier, vous devrez envisager de trouver quelqu’un qui fait ce qu’il promet.

Le dérapage d’entretien

Le rôle d’un gestionnaire professionnel de biens immobiliers consiste en partie à s’occuper de votre bien d’investissement. Il doit organiser en temps utile l’entretien ou les réparations nécessaires. Cela inclut l’entretien que le locataire ne fait pas, mais que le gestionnaire immobilier observe lors des inspections régulières. Souvent, la propriété n’est pas dans son meilleur état, comme les volets cassés, le manque de carrelage ou l’envahissement par la végétation. Si vous confrontez aux cas similaires, vous devrez prendre immédiatement des mesures pour résoudre le problème. Votre bien d’investissement doit être confié à une agence qui consacrera le temps et l’attention.

Quand devriez-vous rompre avec votre gestionnaire immobilier ?

Vous pourrez aussi aimer