Quand devriez-vous rompre avec votre gestionnaire immobilier ?

Il est difficile de juger à quel moment précis les choses se sont compliquées avec votre gestionnaire immobilier. Et il est encore plus difficile de savoir quand il est temps d’y mettre fin. Mais si vous êtes maltraité, il existe quelques signaux d’alarme qui devraient vous alerter. Examinons les signes indiquant que vous devez changer de gestionnaire immobilier.

Le manque de communication

Le manque de communication est un cas courant. Êtes-vous fréquemment détourné vers votre assistant de gestion immobilière ? Ou pire, vous arrive-t-il fréquemment de laisser une série de messages qui ne sont jamais retournés ? La plupart des investisseurs aiment les différents niveaux de communication. Mais personne n’aime un gestionnaire immobilier qui est complètement incommunicable. Il arrive que vous ne parveniez pas à joindre votre gestionnaire immobilier lorsque vous en avez besoin. C’est généralement un signe qu’il n’est peut-être pas fait pour vous. Personne n’aime se sentir harcelé. Dans ce cas, il est temps pour vous remplacer votre gestionnaire immobilière.

Le non-respect des délais du travail

Devriez-vous poursuivre votre gestionnaire immobilier pour obtenir des rapports d’inspection et des informations sur les biens ? La gestion professionnelle d’un bien immobilier implique des délais de préavis stricts. Il se peut que votre gestionnaire ne puisse même pas vous envoyer son rapport mensuel à temps. L’entretien des biens immobiliers en est un bon exemple. Votre gestionnaire immobilier pourrait ne pas prendre également le temps d’évaluer les demandes d’entretien des locataires. Il pourrait n’en pas répondre à temps, ou être négligent dans ses fonctions. Cependant, vous pouvez être confronté à des milliers d’euros de frais de réparation.

Le manque de suivi

Votre gestionnaire immobilier pourrait ne faire que parler, mais ne vous fournit pas de réponse ou de suite. C’est un signe majeur de manque de professionnalisme, et dans certains cas, de pure paresse. Nous vous montrons quelques exemples d’absence de suivi de la part de certains gestionnaires immobiliers :

  • Les réparations ne sont pas effectuées à temps et de manière ordonnée
  • Les plaintes des locataires ne sont pas traitées
  • Un manque de sérosité sur les inspections régulières de la propriété

Si votre gestionnaire immobilier n’assure pas un suivi régulier, vous devrez envisager de trouver quelqu’un qui fait ce qu’il promet.

Le dérapage d’entretien

Le rôle d’un gestionnaire professionnel de biens immobiliers consiste en partie à s’occuper de votre bien d’investissement. Il doit organiser en temps utile l’entretien ou les réparations nécessaires. Cela inclut l’entretien que le locataire ne fait pas, mais que le gestionnaire immobilier observe lors des inspections régulières. Souvent, la propriété n’est pas dans son meilleur état, comme les volets cassés, le manque de carrelage ou l’envahissement par la végétation. Si vous confrontez aux cas similaires, vous devrez prendre immédiatement des mesures pour résoudre le problème. Votre bien d’investissement doit être confié à une agence qui consacrera le temps et l’attention.

Récupérez votre caution grâce à ce contrôle de nettoyage

Les personnes qui louent ont tendance à déménager plus souvent que celles qui possèdent leur propre maison. Il n’est donc pas étonnant que de nombreux locataires soient dépassés par les difficultés liées au déménagement. Nous vous offrons donc quelques conseils sur le contrôle que vous pouvez suivre pour vous aider à conserver votre caution.

Ne coupez pas l’électricité tout de suite

Vous pourriez avoir besoin du courant restant pour pouvoir effectuer les nettoyages ou réparations supplémentaires. L’agent immobilier ou le propriétaire peut vous demander d’effectuer avant de rendre votre caution et après la première inspection. Gardez-le en marche jusqu’à ce que vous ayez obtenu l’autorisation explicite du propriétaire ou de l’agent. Vous pourrez ensuite débrancher l’électricité et le gaz ainsi que tout ce qui est fourni à votre nom. Prenez également des photos datées des compteurs d’eau, d’électricité et de gaz. Puis, classez-les dans vos dossiers, afin de ne pas être facturé pour ce que vous n’avez pas utilisé.

Usure et nettoyage de la moquette

Vous n’avez pas à réparer quoi que ce soit qui résulte de l’usure due à l’âge. Cela peut comprendre :

  • La détérioration naturelle due à l’âge
  • La détérioration due à l’utilisation normale au fil du temps

Cela peut s’appliquer même à des dommages importants. Toutefois, vous pouvez faire appel à des nettoyeurs professionnels. Ils peuvent vous aider à rafraîchir le tapis avant votre inspection finale. N’oubliez pas de leur demander un reçu afin de pouvoir prouver que cela a été fait. Cela vous protège des éventuels abus de la part de l’agent ou du propriétaire.

Si vous avez des animaux de compagnie, fumigez la maison

Certains baux qui autorisent les animaux de compagnie stipulent que vous devez engager des fumigateurs professionnels. Cela consiste à lutter contre les puces, les tiques ou les parasites avant de vous déménager. Vous devez donc vérifier les conditions de votre contrat de bail. Faites ce qui est exigé, à moins que vous n’ayez pas contrôlé les puces et les parasites dans la propriété pendant votre location. Il est bon de faire quand même fumiger l’endroit. Cela vous permet de vous assurer que les puces n’empêcheront pas que votre caution vous soit rendue.

Engagez des nettoyeurs professionnels en fin de bail

Il se peut que vous soyez locataire pour la première fois. Vous pourrez être surpris par la quantité de travail nécessaire pour nettoyer à fond une maison en fin de bail. Si vous n’êtes pas sûr d’être à la hauteur, engagez des professionnels spécialisés dans le nettoyage de fin de bail. Il existe des nettoyeurs qui vous garantissent que la maison sera nettoyée selon les normes du propriétaire ou de l’agent. Ils pourront vous rembourser leurs frais si votre caution n’est pas restituée. Après le nettoyage et les réparations, prenez de nombreuses photos et conservez les reçus.

Nos conseils avant d’acheter une maison

Avant d’acheter ce que vous pensez être la maison de vos rêves, réfléchissez à vos projets à long terme. Le prix d’achat n’est qu’un élément de la propriété d’une maison, assurez-vous de tenir compte de tous les éléments associés à votre nouvelle maison potentielle. Afin de vous assurer d’obtenir la maison parfaite au bon prix, suivez les quatre conseils ci-dessous.

Les priorités

Avant de commencer votre recherche, sachez qu’il y a deux maisons qui se rivalisent pour votre intérêt, celle qui répond à vos besoins et celle qui répond à vos rêves et à vos désirs. Dans un monde parfait, vous trouverez une maison qui rencontre les deux, mais en réalité, vous devrez faire le choix. Lorsque vous entamez la recherche d’une maison, vous trouverez des maisons dont vous tomberez amoureux pour différentes raisons. Répartissez-les en deux groupes, les besoins et les désirs, puis établissez la liste par ordre de priorité. De quoi avez-vous absolument besoin dans votre maison et de quoi pouvez-vous vous passer ?

La patience

Il est dur de faire preuve d’autodiscipline lorsqu’on cherche à acheter une maison. Bien que la situation de chacun soit différente, il est souvent avantageux d’acheter une nouvelle maison pendant les saisons basses de l’année. Il y a généralement moins de concurrence et une offre accrue de maisons sur le marché. L’achat d’une maison est une décision importante, alors prenez votre temps et ne précipitez pas l’un de vos plus gros achats dans votre vie. Les acheteurs qui se précipitent pour acheter une maison sont plus susceptibles de faire des erreurs coûteuses.

L’engagement d’un agent hautement expérimenté

Un agent bien expérimenté aura les connaissances et l’expérience d’aider les acheteurs. Ils auront à votre disposition une équipe de professionnels auxquels ils ont fait appel à maintes reprises (prêteurs, inspecteurs en bâtiment, déménageurs). Ils seront en mesure de vous fournir une analyse comparative du marché qui vous aidera pour établir la valeur de la maison que vous désirez et vous aidera à créer la meilleure offre pour vous. Une meilleure alternative est de signer un contrat d’achat de trente jours avec l’accord que vous pouvez prolonger si l’agent ne vous a pas trouvé la maison parfaite, mais fait un bon service.

L’emplacement

L’emplacement d’une maison est un enjeu de taille et l’un des principaux facteurs de la stabilité des prix et de la croissance. L’achat d’une mauvaise maison dans un bon quartier sera toujours plus performant que la meilleure maison dans un mauvais quartier. Ne compromettez pas sur place, cela n’en vaut pas la peine. Les bons conseils concernant l’emplacement sont de vérifier :

  • Si la maison est dans un bon district pour mieux conserver sa valeur
  • Les taux de criminalité
  • La circulation et les bruits
  • Si la maison se trouve dans une zone inondable
  • Si la maison n’est pas trop loin des épiceries ou à d’autres magasins